Traductions de cette page:

Dernières nouvelles

Début d'année 2018

Beaucoup d'évènements ont eu lieu depuis notre mission de novembre dernier.

L'étude PHAST (Participatory Hygiene and Sanitation Transformation), financée par notre association, s'est déroulée sans problème sous la responsabilité de M. Toumbaya, infirmier hygiéniste de la région de l'Adamaoua au Cameroun. Cette étude nous a permis de faire un état des lieux sur les méthodes de défécations et d'hygiène dans le village de Lokoti et en suivant de sensibiliser les quartiers sur les constructions de latrines, sur le lavage des mains et la protection de l'environnement des lieux d'habitation. La première évaluation a permis de constater des progrès indéniables mais il y a encore du travail de sensibilisation dans quelques familles. Nous allons passer, maintenant, à la phase de l'hygiène hospitalière afin de pallier aux problèmes d'hygiène au sein du centre de santé.

Le réseau d'eau courante fonctionne sans problème particulier mais avec une autonomie limitée en cas de coupure de courant.

En collaboration avec l'Université des Montagnes de Bangangté dans l'Ouest du Cameroun, nous avons commencé l'étude expérimentale du traitement curatif du paludisme par un étudiant en pharmacologie avec comparatif entre le Coartem (polythérapie allopathique) et une infusion d'artémisia plante cultivée sur place. Nous voulons montrer l'efficacité de cette plante au sein d'une structure de santé. Cette étude est financée par notre association et supervisée par le Dr Rosine Chougouo Kengne, docteur en pharmacie dans cette université.

Nous soutenons l'initiative d'un membre de cette communauté pour la fabrication d'une pompe autochtone avec pour but de valider le concept et si cela fonctionne de le diffuser.

Une mission se prépare pour la fin du mois d'avril et nous vous tiendrons informer.

Mission novembre 2017

Voici le compte rendu de la mission de novembre 2017.

Vous pouvez voir une vidéo de la mission de novembre dernier en cliquant sur ce lien Mission novembre 2017.

Nouvelles de mai 2017

La mission de mai dernier a permis de faire le point sur le réseau d'eau et de vérifier les anomalies. Quelques points de détails ont été vus et nous avons demandé des correctifs à l'entreprise AMINCO qui s'est engagé à les réaliser.

Un film est en cours de réalisation sur Lokoti et le parallèle en France ; des rencontres avec les professeurs du lycée ont eu lieu et il y aura des échanges entre le lycée de Lokoti et celui de Mauléon.

Un projet d'expérimentation de culture et de traitement par l'artémisia a été lancé et nous avons nommé un chef de projet lors de notre séjour.

Vous pouvez lire le compte rendu de cette mission en cliquant sur le lien suivant : Compte rendu mission mai 2017

Nouvelles de mars 2017

Les travaux pour la mise en route de l'alimentation en eau courante ont débuté depuis la semaine dernière et devront se terminer cette semaine. Après une phase de chloration du réseau d'eau, le CSI sera alimenté en eau courante la semaine prochaine.

Je vous rappelle que ce système a été possible grâce au partenariat avec Electricien Sans Frontière (ESF).

Ce projet comporte :

  • une pompe électrique immergée dans un forage fait par Première Urgence,
  • un réseau d'eau allant jusqu'à une citerne de 3000 litres,
  • l'alimentation des logements et du centre de santé.

Février 2017 : Assemblée Générale de l'association

L'assemblée générale s'est tenue le 24 Février 2017, en voici le compte rendu AG 2016.

Compte rendu de la mission de novembre à décembre 2016

Une mission a été réalisée entre novembre et décembre 2016 afin de faire une nouvelle évaluation du projet de réalisation du réseau d'eau courante et de sécurisation du circuit électrique. Ces projets auraient dû être réalisés depuis l'année dernière mais malgré nos observations, il existait toujours des écarts entre le cahier des charges et les réalisations notamment au niveau du schéma électrique qui a été réalisé par les bénévoles d’Électricien Sans Frontière ou ESF.

Nous avions également comme tâche de renforcer la structuration de l'association camerounaise qui ne reposait plus que sur quelques personnes et de trouver des bonnes volontés parmi les intellectuels du secteur afin de pouvoir organiser les différents projets prévus. Nous voulions voir avec les autorités sanitaires de la région où en était la nomination du médecin autochtone sur le secteur. Egalement, il y avait à relancer le projet de culture de l'artémésia et sa distribution.

Vous pouvez lire le compte rendu de cette mission en cliquant sur ce lien: compte rendu de la mission 2016.

news.txt · Dernière modification: 2018/04/04 15:20 par cdegaye
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed